07 avril 2006

Trop de putes qui baisent mal, se font baiser en échange de flatteries, bassesses laudatives, présence rassurante Pas assez de salopes, s’abandonnant à leur désir, avouant être soumises à la queue (pour peu qu’elle bande dur et fasse son office, ha, bourreau des cœurs) Trop de queutards enfilant pour solidifier une image améliorée d’eux-mêmes, bon amant, séduisant Pas assez de salops, aimant véritablement la femme, lui prodiguant fermeté et tendresse, sans se faire vampiriser par elle Pas d’amour, jamais.... [Lire la suite]
Posté par GroKonar à 03:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]